Master Coaching ICF Synergie
21 mai 2020

Master Coaching ICF Synergiepar Stéphane Coulier, PCC

Cher(e)s coach(e)s ICF,

Devant l’abondance d’offres de développement et de partage virtuel qui fleurit en cette période particulière, nous avons décidé ce mois-ci de porter un regard différent en vous partageant l’expérience d’ICF Synergie dans l’élaboration de ses webinaires. Nous avons pris les cas des masters coachings qui présentent une complexité singulière. Nous espérons que vous prendrez du plaisir à découvrir les coulisses de leur préparation et que, peut-être, vous en tirerez des enseignements pour vos propres projets de ‘virtualisation’…

Bonne lecture…

Master Coaching ICF Synergie : genèse et coulisses d’un succès

À l’été 2017, ICF Synergie offrait des webinaires qui commençaient à avoir un certain succès auprès de notre communauté (un peu plus de 250 participants à nôtre webinaire de septembre 2017). Néanmoins, l’équipe d’ICF Synergie, toujours à la recherche de nouveaux projets et de nouveaux défis, se posait la question sur la façon d’enrichir son offre. L’idée était de sortir des webinaires classiques pour offrir un partage plus expérientiel et moins didactique. Nous souhaitions également permettre aux coachs, débutants ou plus expérimentés, ainsi qu’à des personnes souhaitant mieux comprendre ce qu’était le coaching de voir une expérience réelle de coaching. Nous avons donc examiné l’offre sur le marché des webinaires et nous nous sommes rendu compte que, si le concept de "coaching live" existait en anglais, il ne semblait pas être proposé en français…

Par un concours de circonstance, en novembre 2017, lors des discussions préparatoires du webinaire de janvier 2018 "le rôle du coaching dans l'évolution de la société", Pierre-Jean De Jonghe, notre orateur, nous propose l’idée d’un Master Coaching… Les planètes étaient alignées, et il n’a pas fallu beaucoup de temps à l’équipe d’ICF Synergie pour accepter avec enthousiasme de se lancer dans l’aventure…sans vraiment mesurer les défis que ce projet pouvait susciter…

Une fois le soufflé retombé, nous sommes étions face à une feuille blanche. Nous voulions présenter un vrai coaching dans les conditions les plus proches de la réalité. Pour un plus grand impact, nous souhaitions également que l’événement ait lieu lors de la semaine internationale du coaching en mai 2028. Cela impliquait plusieurs défis parmi lesquels :

  1. Le coach et le coaché ne devaient pas se connaître : Ainsi, avant le master coaching, une seule discussion préalable entre le coach et le coaché a été organisée afin que Pierre-Jean puisse valider le caractère "coachable" du sujet proposé par le coaché.
  2. Il fallait trouver un coaché : nous souhaitions avoir un coaché qui ne soit pas coach afin de rendre l’expérience la plus réelle possible. Nous avons donc lancé un appel à candidatures auprès de notre communauté et avons sélectionné un candidat potentiel.
  3. Le coach devait être expérimenté : à cet effet, nous avons décidé que le coach devrait être un maître coach MCC.
  4. Les risques sur l’image du coach et du coaché devaient être contrôlés : pour ce faire, nous avons aidé Pierre-Jean, avec l’assistance d’un technicien, à se préparer au webinaire. Notamment, nous avons travaillé sur son environnement, la lumière, le son, sa position afin de nous assurer que l’enregistrement répondrait à des normes de qualité quasi professionnelles. Nous avons également décidé que le coaché ne serait pas filmé, sauf une partie de son corps (le bras ou la jambe), afin de ne pas exposer son identité. Nous avons bien entendu pris le soin de lui demander de signer des documents de confidentialité et de responsabilité afin de s’assurer qu’il n’expose pas, au cours de son coaching, des noms de personnes ou d’entreprises.
  5. La gestion du temps le jour du master coaching devait être parfaite : le jour J, puisque l’événement était en direct, le plus gros défi était d’assurer un déroulé qui respecte les horaires et qui fasse fi des contraintes techniques.
  6. La promotion de ce webinaire exceptionnel devait attirer des participants variés : fort d’une communauté déjà fidèle nous avons pu nous appuyer sur la communication associée à la semaine internationale du coaching pour promouvoir notre événement. Nous avons présenté notre offre afin qu’elle puisse intéresser des populations variées : jeunes coachs, coachs plus expérimentés et non-coachs.

Comme toutes premières fois, cette expérience a généré une grande excitation, mais également quelques peurs. Étant donné que notre objectif était de contribuer au rayonnement du coaching, que se passerait-il si le coaching se passait mal ou était de mauvaise qualité ? Pour minimiser cet impact, nous avons échangé avec Pierre-Jean afin de valider la perception de la qualité du coaching réalisé et avons publié sa vidéo sur notre chaîne YouTube.

Heureusement, le jour J, tout se passe bien et nous battons nos records de l’époque (535 participants pour 1031 inscrits) en atteignant les limites des capacités de notre plateforme (500 participants à l’époque).

Forts de cette expérience, nous avons organisé un deuxième Master Coaching avec Hélène Aubry Denton en mai 2019. Petite complexité supplémentaire, nous avions décidé d’inviter Jean François Cousin, alors président du Board Global d’ICF et basé en Asie, de se connecter pour faire un mot d’introduction !

Enfin, troisième volet de cette épopée, Alain Cardon fut notre Master Coach de 2020. Nouvelle complexité à gérer liée au confinement, Alain et sa coachée étaient à 2 endroits différents. Afin de permettre à Alain de voir sa coachée et pour la 1ère fois, la coachée était à visage découvert ! Cet événement a été un succès incroyable malgré une offre de plus en plus foisonnante de webinaires ! Nous avons dépassé les 1800 participants plus 1200 qui nous ont rejoints en cours de projection. Les participants se sont connectés de plus de 60 pays dont l’Afrique du Sud, l’Argentine, l’Arménie, l’Australie, le Japon, le Mexique, la Turquie… La vidéo est disponible pour ceux d’entre vous qui n’y ont pas participé. Si cela vous plaît, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux !

Après la Belgique, la Suisse et la France, quel sera le lieu du prochain Master Coaching ?

Yotis Kavopoulos : 3 conseils à un orateur pour réussir son webinaire :

  1. Rester soi-même ! Ne pas jouer de rôle, respecter sa couleur tout en respectant les règles du professionnalisme.
  1. Être attentif aux gens qui vous regardent, même si vous ne les voyez pas ! Être souriant et trouver un truc pour diriger votre attention votre audience (une photo d’êtres chers sur votre écran, fixer la caméra, ….).
  1. Créer un véritable lien entre l’orateur et le facilitateur ! Préparer un webinaire est un travail d’équipe. La confiance et la proximité entre les différents intervenants partis prenantes auront un grand impact sur la qualité du webinaire. Prenez donc le temps de développer une véritable connexion avec votre facilitateur.

À bientôt et prenez soin de vos proches,

Au nom de toute l’équipe Synergie :

Stéphane Coulier, PCC, membre du conseil d’administration d’ICF Québec en charge du perfectionnement professionnel.

Stéphane Coulier, PCC Coach professionnel certifié PCC