« Se réjouir, s’apaiser et réussir ». Ça vous interpelle?
15 décembre 2011

« Se réjouir, s’apaiser et réussir ». Ça vous interpelle?par Carole Doucet, PCC

C’est le titre du 2e livre de Françoise Kourilsky, docteure en psychologie de renommée internationale, connue pour sa méthodologie de coaching en Europe. Pour l’auteure, la priorité des priorités est de savoir se réjouir et s’apaiser afin de devenir davantage l’acteur de son bien-être et de sa réussite, quelle que soit la signification que l’on donne à la réussite. En effet, « se réjouir sans s’apaiser peut s’apparenter à de l’agitation; s’apaiser sans se réjouir peut engendrer la tristesse; réussir sans se réjouir ni s’apaiser peut conduire à l’épuisement... ».

Une lecture inspirante à faire découvrir! Dans ce livre, nous sommes invités par Mme Kourilsky à « voir sa vie et la mener comme un projet qui conduit à un mode de fonctionnement passionnant ». Comment y arriver? Trois « règles d’or » sont proposées pour progresser dans la gestion et le développement de soi :

  • prendre soin de son état d’esprit;
  • viser ce qui dépend de soi;
  • être pleinement présent.

Au lieu de nous donner des recettes et des techniques toutes faites, Françoise Kourilsky  nous présente quelques principes judicieux qui peuvent élargir le champ de nos possibilités et nous aider à prendre du recul, libérer nos ressources et talents et accroître notre espace d’influence. Comme elle le dit si bien : « Le fait de contrôler (ou maîtriser) ce qui dépend de soi, que ce soit ses pensées et leurs effets, le réalisme de ses objectifs et la qualité de son attention, suffit à s’apporter davantage de paix, de réconfort et de soutien à soi-même. 

Le coaching est d’ailleurs un des leviers puissants pour y arriver. En effet, nous savons que travailler avec un coach permet d’augmenter son niveau de conscience pour faire des choix éclairés et accroître sa confiance par des actions qui s’harmonisent avec les valeurs qui nous mobilisent. Bref, mettre son échelle sur le bon mur.

Mme Kourilsky présente dans son ouvrage des pièges à éviter et des pistes de réflexion et d’action, notamment pour se « re-connaître », se réaliser et en être satisfait pour ainsi être en mesure d’aider les autres à rayonner! Dans ce contexte, elle nous invite à réaliser des activités ou des projets en évitant de nous battre contre nous-mêmes et en misant plutôt sur nos talents naturels. En mettant l’accent sur ce que nous avons de meilleur, nous avons alors de bonnes chances d’aimer ce que nous faisons et, par conséquent, de prendre du plaisir et d’agir avec grâce et aisance. D’ailleurs, selon Mme Kourilsky, nous permettre d’exprimer nos talents est vital pour notre santé.

Elle nous rappelle qu’il est utopique de vouloir contrôler nos émotions, car cela pourrait avoir des répercussions sur notre estime de soi. Être plutôt conscient et à l’écoute de nos émotions nous permet de saisir leurs messages. Par exemple, une angoisse peut être un appel à mieux se préparer.

Si nos pensées (ou les projections que nous fabriquons dans notre esprit) orientent nos comportements, la plupart de nos succès et échecs dépendent de notre état d’esprit et de la qualité de nos interactions, notamment avec nous-mêmes. Elle cite judicieusement Antoine de Saint-Exupéry : « L’avenir, tu n’as pas à le prévoir, mais à le permettre. ».
Voilà un livre à travers lequel nous pouvons enrichir notre réflexion, nous reconnaître et apprécier notre valeur et nos possibilités, et en faire profiter nos clients.

Alors que le 1er livre de Françoise Kourilsky intitulé Du désir au plaisir de changer est plutôt didactique, j’ai eu beaucoup de plaisir à lire Se réjouir, s’apaiser et réussir  avec, je l’avoue, un crayon à la main. J’y retourne à l’occasion pour revoir les passages qui m’ont inspirée, question de bien prendre soin de mon état d’esprit, de viser des objectifs qui dépendent de moi et de me rappeler de vivre pleinement le présent.
« Se réjouir, s’apaiser et réussir ». Qu’en pensez-vous?

Carole Doucet, PCC MBA, PCC, Coach exécutif et d'affaires