Comment prendre la bonne décision éthique en tant que Coach
15 mai 2016

Comment prendre la bonne décision éthique en tant que Coachpar Sylvie Labelle, PCC

D’abord, identifier le type de dilemme éthique

 Il existe 2 questions fondamentales auxquelles nous devons répondre pour éviter des faux pas éthiques. Dans ce premier article, nous répondrons à la première question en identifiant les types de dilemmes qui devraient nous rendre plus conscients de l’obligation de nous questionner en tant que coach? Dans un prochain article, nous présenterons les principales questions ou le cadre de réflexion qui peut nous guider dans notre prise de décision éthique?

 Débutons ici par classifier les types de dilemmes éthiques.

 TYPES DE DILEMMES ÉTHIQUES

Il existe 5 types de dilemme éthique. En les identifiant clairement, il est plus facile de les reconnaître lorsqu’une situation délicate se présentera dans notre pratique de coaching. Ces dilemmes se différencient par leur source qui peut concerner :

  1. Le client lui-même :

Ils peuvent être de nature émotionnelle, de personnalité ou comportementaux. Chacun peut être un précurseur à ce que le client soit un danger pour lui-même, ceux autour de lui et l’organisation pour laquelle il travaille. Quand cela est le cas, c’est le coach qui doit décider du « comment agir » (exemple : suicide potentiel).

  1. Le coach :

Ils peuvent être personnels, émotionnels ou comportementaux. Le coach peut avoir un problème personnel ou trouver difficile d’arrêter un coaching quand il semble que cela soit la bonne chose à faire. Un exemple concret, c’est lorsqu’un coach continue d’identifier de nouveaux défis pour le client à travailler, prolongeant ainsi la relation pour des gains commerciaux.

  1. Les frontières et les limites :

Les frontières peuvent être traversées par n’importe qui dans la relation de coaching, Ces frontières peuvent être écrites de façon explicite dans le code de conduite professionnel ou sont des standards de pratique implicites dans le coaching.  On parle ici de conflit d’intérêt ou de comportements et d’attitudes inappropriés.

  1. Des problèmes provenant de multiples relations en dyade :

Ces dilemmes sont présents par eux-mêmes comme le résultat de travailler pour plusieurs individus/départements en même temps. On peut demander au coach de partager à quelque chose d’éthiquement questionnable en favorisant une partie prenante au détriment d’une autre. Dans ce genre de cas, le coach doit évaluer qui est le client, quels principes seraient brisés et frontières franchies en agissant d’une façon ou d’une autre. Un exemple serait si nous devons partager si un client veut quitter l’organisation, avec le représentant de l’organisation, comme le gestionnaire travaille sur un projet critique.

  1. Des sources mixtes:

Fréquemment, des dilemmes combinent plusieurs sources des dilemmes précédents, ce qui ajoute à la complexité et comment le coach peut se sentir « pris » dans la situation.

Dans le second article, nous nous doterons d’un modèle pour nous aider à prendre des décisions éthiques en tant que coach.

Sylvie Labelle, PCC coach ACC intégral™, MBA, Ph.D, PPCC