10 questions à un coach : Françoise Beaudet
15 janvier 2014

10 questions à un coach : Françoise Beaudetpar Françoise Beaudet, PCC

Françoise Beaudet, coach P.C.C., formatrice et spécialiste en Marketing - Mise en marché, accompagne les gens d’affaires qui se posent des questions sur leur mise en marché - marketing, à faire un pas de plus pour augmenter leurs ventes et profits. Dégager l'essentiel et être motivé à le mettre en pratique, voilà ce qui compte pour elle.

Ingénieure de formation, elle a fondé « En pratique… coaching et formation » il y a 13 ans et partage avec les entrepreneurs son expérience de 25 ans dans l’agroalimentaire et le commerce de détail. Elle est également intervenante coach à l’école de coaching Mozaik Québec, Vice-présidente du Réseau des professionnels de la formation du Québec (R.P.F.Q.) et membre d’une communauté de coach depuis 3 ans.


1.  
Qu’est-ce-qui vous a amené vers le coaching?

Une frustration! Quand j’accompagnais des entrepreneurs, j’étais frustrée de voir que nous avions trouvé des idées géniales, la plupart venant  de moi, et qu’ils ne les avaient pas mises en pratique! À quoi servent les meilleurs conseils s’ils ne sont jamais mis en application? Pour une femme qui a nommé son entreprise « En pratique… »,  c’est essentiel. Je suis donc allée me former comme coach. J’ai alors compris la différence entre les deux types d’accompagnement, le conseil et le coaching.

La définition du coaching est la suivante : « Accompagner une personne … dans un  processus dynamique et créatif de recherche et d’élaboration de ses propres solutions ». Dans cette définition, j’aime souligner les derniers mots car ils sont à l’origine d’un résultat puissant.

 
2.   Si vous deviez vous définir en deux ou trois mots, quels seraient-ils?

Simple, pratique et profitable. J’hésite toujours pour le 3e mot. J’aimerais trouver un adjectif pour combiner cette notion de profiter dans le sens large du terme et non pas juste monétaire, et la notion de plaisir et de durabilité qui l’accompagne. Auriez-vous des suggestions?


3.  
Votre devise?

Dégager l’essentiel.


4.  
Comment allez-vous mesurer votre vie?

Mon sourire est ma mesure. À la fin de chaque semaine, en regardant mon agenda, je me pose la question « Françoise, à quel moment as-tu eu de la joie? » et j’entoure en jaune ces moments précieux. Cela peut être aussi bien professionnel que personnel, puisque je n’ai qu’un seul agenda.


5.  
Quel est votre rêve le plus cher?

Aménager sur les terrains autour de notre chalet, des petites cabanes, des sentiers dans le bois, un lieu de méditation au bord du lac… pour offrir aux citadins l’occasion  de retrouver le calme, la nature et le silence.


6.  
Quel est le film qui vous a marqué le plus dans votre vie?

« Gandhi », j’ai vu ce film quand j’étais adolescente et j’étais impressionnée par ce petit homme aux lunettes rondes et son pagne de coton blanc, capable de mettre en marche tout un peuple et repousser des colonisateurs, aussi puissants. J’adore sa simplicité, sa cohérence entre ses valeurs et ses actions jusque dans les petits gestes quotidiens. Sur mon cartable de comptabilité, j’ai inséré un billet de monnaie indienne, avec la tête de Gandhi : un clin d’œil pour me rappeler d’être cohérente en affaires avec mes valeurs.


7.  
Quel sport aimez-vous pratiquer et pour quelles raisons?

La marche. Adolescente, j’habitais dans les Alpes et j’ai eu l’occasion de pratiquer beaucoup la randonnée en montagne. Depuis 20 ans, je marche au moins 2-3 fois par semaine dans le parc de Longueuil. J’aime être dehors dans la nature, respirer le grand air, équipée d’une bonne paire de souliers et d’un sac sur le dos. C’est un sport simple, facile à pratiquer, seule ou accompagnée.

Connaissez le coaching au pas montagnard? Je vous en reparlerai un jour…


8.  
Êtes-vous plutôt bière ou vin?

En ce moment, je suis ni l’un ni l’autre. J’aime les alcools forts: cognac, grand-marnier, mirabelle… Venez goûter nos griottes au chocolat, ces petites cerises  macérées dans l’alcool depuis 5 ans, enrobées de chocolat, un vrai délice.


9.  
Êtes-vous plutôt matin ou soir?

Définitivement matin! Le soir, mes neurones et mon corps sont vraiment au ralenti, mes enfants pourront vous le confirmer.


10.
Si vous vous imaginez dans 10 ans d’ici, quel conseil cette personne (votre moi futur) vous donnerait-elle pour aujourd’hui?

Amuse-toi! Dans le sens, travaille avec plus de légèreté, en riant de tes défauts et en mettant du plaisir dans ce que tu fais.

Finalement, j’ai ma réponse à ma question précédente, la notion de plaisir est essentiel pour moi ET cet exercice des « 10 questions à un coach » a été vraiment profitable: un vrai auto-coaching. Merci ICF Québec de me l’avoir proposé.

Françoise Beaudet, PCC PCC