>
18 novembre 2021

Comité Éthique et Déontologie – Pourquoi ce changement de nom ?par Comité d’Éthique et Déontologie

Passer de « Comité de Déontologie » à « Comité Éthique et Déontologie » est l’aboutissement d’une réflexion de plusieurs années.

S’intéresser à l’éthique pour un coach est directement en lien avec la première compétence essentielle de ICF, dans sa version originale soit « Bâtir les fondations : Comprendre le code de déontologie d’ICF et les normes de coaching, et être en mesure de les appliquer correctement dans toutes les situations de coaching. » En suggérant de comprendre et d’appliquer le code de déontologie, la compétence 1 faisait référence à l’éthique.

Devant ce constat, déjà en 2013, nous nous questionnions sur le sujet à savoir : Devions-nous traiter de déontologie seulement ou d’éthique et de déontologie ? Les attentes à cet égard de la part d’ICF Mondial n’étaient pas claires ; le fruit de nos réflexions de l’époque fut présenté dans une série d’articles, parus en mars et mai 2013.

Dans ces articles, « éthique et déontologie », sont présentés comme deux termes apparentés, qui ne sont pas synonymes. Selon le dictionnaire Larousse (2000), « déontologie » vient du grec « don » et « ontos » ce qu’il faut faire, et de « logos », discours.  La déontologie réfère à un ensemble de règles et de devoirs qui régissent une profession, la conduite de ceux qui l’exercent, les rapports entre ceux-ci et leurs clients ou le public ».  L’éthique qui vient du grec « éthikos », morale, y est décrite comme « la partie de la philosophie qui étudie les fondements de la morale ou un ensemble de règles de conduite ». On notera, la présence du mot « règles » dans les deux définitions. »[1] .

Globalement, la déontologie réfère aux règles de conduite d’un professionnel alors que l’éthique réfère aux fondements qui soutiennent une décision prise par un professionnel. Les deux termes sont intrinsèquement reliés.

Notre mission de l’époque était de promouvoir l’utilisation et l’intégration du code de déontologie dans la pratique de nos membres. Nous avons cherché des définitions et des exemples pertinents et avons soulevé des questions utiles pour la pratique des coaches. Depuis ce temps, l’exercice de notre profession a évolué au même rythme que le contexte de nos clients. Ces derniers font face aux multiples défis de la complexité ; complexité qui se reflète dans nos mandats de coaching dans lesquels les dilemmes éthiques se faufilent de plus en plus. En 2018, nous avons ajouté à notre mission : « développer le réflexe éthique », ce qui s’est traduit dans nos activités : plusieurs articles sur le sujet, un processus de décision éthique, des ateliers de réflexions éthique et une formation sur les repères entre le coaching et la psychothérapie.

En parallèle, ICF a révisé le code de déontologie en 2019 et le référentiel des compétences essentielles en 2020 pour tenir compte de l’évolution des besoins en coaching et préciser de façon concrète, le rôle et les obligations du coach certifié. La compétence 1 a alors été mise à jour pour mettre en lumière l’aspect éthique de notre profession :

Fait preuve d’éthique dans sa pratique : Comprend et applique de façon cohérente l'éthique et les normes du coaching[2] :

  • Fait preuve d'intégrité personnelle et d'honnêteté dans ses relations avec les clients, les commanditaires et les parties prenantes
  • Prend en compte l'identité, l’environnement, les expériences, les valeurs et les croyances des clients
  • Utilise un langage approprié et respectueux avec les clients, les commanditaires et les parties prenantes
  • Respecte le code de déontologie de l’ICF et en défend les Valeurs Fondamentales.
  • Préserve la confidentialité des informations sur les clients conformément aux contrats avec les parties et les lois en vigueur
  • Préserve la distinction entre le coaching, le conseil, la psychothérapie et les autres professions d’accompagnement
  • Oriente les clients vers d'autres professionnels de l’accompagnement si besoin.

En conséquence, en 2021, il nous est apparu important que le nom de notre comité reflète notre mission, l’évolution de notre profession et ce qu’il apporte à ses membres soit un support pour la compréhension du code de déontologie et pour le processus de traitement des plaintes et des activités pour soutenir la pratique de réflexion éthique de nos membres.

Comme toujours, nous sommes disponibles pour répondre à vos questions !

[1] Extrait de l’article paru dans le Coach Québec de mai 2013 rédigé par Isabelle Bérubé et Danielle Desbiens

[2] https://icfquebec.org/img/client/page_web/pdf/ICF_CoreCompetency_French.pdf

Comité d’Éthique et Déontologie ICF Québec