>
20 mai 2021

Quand la normalité n’est plus normale! L’impact pour les coachs.par Magdalena Nowicka Mook, et Gisèle Aubin, PCC, CRHA

Le monde dans lequel nous vivions avant la pandémie est révolu disent plusieurs. Après le choc initial, entreprises et individus planifient la reprise, revoient leurs plans stratégiques et déploient des efforts considérables pour rétablir un semblant de normalité au sein de leurs organisations. La planification stratégique devient un exercice intellectuel intéressant mais la volatilité de la situation fait en sorte que les plans d’action sont de plus en plus difficiles à exécuter. Tout change tout le temps et de manière de plus en plus accélérée.

Vous reconnaissez le scénario?  En tant que coach vous avez des clients qui vivent ces réalités?

Pour certains, cette situation est une opportunité en or pour sortir des sentiers battus. Pour d’autres, l’effort semble insurmontable parce que contraints par l’ambiguïté et l’incapacité à modifier leurs façons de faire.  Pour tous, il ne s’agit pas simplement de changer son modèle d’affaires mais souvent il faut également redéfinir ce qu’est le succès et les résultats escomptés pour y arriver. Ce n’est pas une mince affaire.

C’est essoufflant pour un leader.

Dans un tel contexte, tous sont d’accord : la meilleure des stratégies ne peut être exécutée sans l’apport de l’équipe. L’émergence du coaching d’équipe et la plus grande place que ce type d’accompagnement prend dans les milieux d’affaires s’explique très facilement dans le contexte actuel. Indépendamment de l’approche choisie, les bénéfices sont appréciables. En plus d’un meilleur alignement sur la raison d’être et la mission de l’entreprise, ainsi qu’une appropriation plus rapide des rôles et responsabilités de chacun, l’engagement à l’égard de l’équipe fait la promotion de l’imputabilité. L’équipe supporte la mission et les membres se supportent entre eux. Dans ce contexte, une interdépendance saine s’installe, favorisant le courage, la créativité, la résilience, l’innovation et la prise de décisions plus rapide. L’équipe au lieu d’être source potentielle de frictions, devient le moteur à l’action en plus d’ajouter un facteur exponentiel à l’innovation.

Étant donné le phénomène plutôt récent de la démocratisation de cette pratique, il s’agit encore trop souvent d’un secret bien gardé. Ce qui rend cette démarche performante est de travailler au bon fonctionnement des relations individuelles parmi les membres de l’équipe avec l’objectif de les mettre à contribution dans la résolution des enjeux d’affaires de l’organisation.

Également, la diversité de l’équipe et la variété des perspectives font que collectivement nous arrivons à changer la façon de voir, de penser et de passer à l’action.

Le coaching d’équipe peut définitivement être un levier exceptionnel pour maximiser l’innovation, planifier la reprise et contribuer à bonifier notre vision et nos perspectives. Pour votre client, mettre l’équipe de l’avant c’est augmenter ses chances de réussite personnelle et organisationnelle. Pour les membres de son équipe, c’est l’opportunité d’exercer leurs compétences et faire preuve d’autonomie, facteurs connus de la mobilisation.  De plus, le coaching d’équipe permet de solidifier le sentiment d’appartenance, un élément vital à la performance.

Aidez vos clients à harmoniser les relations et propulser leurs équipes grâce au coaching!

Pour lire la version de cet article paru dans Les Affaires :

Quand la normalité n’est plus normale!, un article de Magdalena Nowicka Mook, PDG d'International Coaching Federation et une adaptation de Gisèle Aubin, PCC, CRHA Présidente, ICF Québec

Magdalena Nowicka Mook, et Gisèle Aubin, PCC, CRHA PDG International Coaching Federation, Présidente ICF Québec