>
15 avril 2021

Le jour de la Terre, le « Nature Coaching » et la pleine consciencepar Rosalie Dion, ACC

Chaque année, le 22 avril, nous célébrons le jour de la Terre. Notre chère planète qui se réchauffe de plus en plus et qui nécessiterait qu’on consacre un peu plus de temps à la protéger! Saviez-vous que nous la fêtions depuis le 22 avril 1970? Une journée mondiale pour inviter tout le monde à poser des actions concrètes pour protéger la planète et la nature qui l’habite.

Et quel est le lien avec le coaching demanderez-vous… ?

Avez-vous entendu parler du « Nature Coaching » ? Une approche de coaching qui permet la connexion de l’humain avec la nature. La coach italienne Diana Tedoldi explique sa technique dans un article vraiment intéressant et disponible sur le site d’ICF International.

Selon Tedoldi, pour que le monde naturel ait cet impact sur la personne, il ne suffit pas de faire la séance de coaching à l’extérieur. Ce serait superficiel. Le coach doit faciliter chez le coaché ​​l'acquisition d'un état de présence, de conscience élargie, d'observation, d'ouverture et d'écoute, dans lequel il peut se sentir connecté avec la Nature, sa vie, sa beauté. L’auteure explique que « la Nature est le co-coach » : “le rôle du coach, dans ce cas, est précisément de faciliter le dialogue du coaché ​​avec sa Nature intérieure, à travers la connexion avec les éléments naturels qui l’entourent.”

Plus loin dans l’article, il est possible d’y lire que « l'environnement naturel peut constituer le décor, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. À l'intérieur, la nature peut être présente en organisant son bureau de coach avec des objets, des plantes, des sons, des images et des matériaux naturels (utilisés pendant la séance), ainsi qu'en choisissant des images, un langage et des métaphores inspirés de la nature. À l’extérieur, le coach co-construira avec le client le choix du lieu, en fonction des préférences, des besoins, de la saison, de l'accessibilité du site et du potentiel évocateur et thématique du lieu lui-même) ».

« Les compétences du Nature Coach sont axées sur la facilitation de l'écoute de soi, de la présence consciente, de l'observation silencieuse, de l'éveil et de ce que j'appelle notre «connaissance organique», le système inné dont tous les êtres vivants doivent survivre, s'adapter et évoluer en réponse au contexte qui nous entoure. »

Notre petite recherche sur le « Nature Coaching » nous a également menés vers cet article scientifique de Nisbet, Zelenski et Grandpierre (2019). Ces chercheurs se sont attardés aux effets de la marche guidée en nature et de la pleine conscience sur le sentiment de connexion et l’humeur des gens.

Étant donné que l’immersion dans la nature sauvage n’est pas accessible à tous, les chercheurs ont voulu tester la possibilité que l'enseignement de la pleine conscience « mindfulness » améliore l'humeur pendant l'exposition à la nature en milieu urbain. Ils ont divisé 100 participants au hasard en trois groupes pour réaliser une marche guidée de 20 minutes à l'extérieur (groupe 1), à l'extérieur avec pleine conscience (groupe 2) ou à l'intérieur (groupe 3). Les participants qui marchaient à l'extérieur ont rapporté beaucoup plus de liens avec la nature et une meilleure humeur que ceux qui marchaient à l'intérieur. De plus, les participants qui ont préalablement reçu une formation à la pleine conscience ont rapporté une plus grande conscience de leur environnement, un lien plus fort avec la nature et moins d'effets négatifs, même par rapport aux marcheurs en plein air sans instruction de pleine conscience.  Intéressant non?

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les indications sur la pleine conscience qui ont été utilisées dans cette expérience, vous retrouverez le script complet à la fin de l’article.

Nous espérons que ces lectures vous inspireront pour vos prochaines rencontres de coaching!

Bon jour de la Terre!

Rosalie Dion, ACC