10 questions à un coach : Michel Nadeau
15 décembre 2013

10 questions à un coach : Michel Nadeaupar Michel Nadeau, PCC

S’appuyant sur le principe que chaque être humain possède un potentiel inné souvent inexploré, Michel Nadeau a inspiré plus de 300 dirigeants d’entreprises dans leur quête de leadership et de performance.

Associé principal et coach exécutif, Michel intervient principalement auprès d’exécutif en coaching de développement des compétences, de relève et de transition de carrière, auprès des présidents et des cadres supérieurs.

Michel est un coach certifié (ACC) par la Fédération internationale en coaching (ICF) et membre du conseil d’administration d’ICF Québec. Il compte plus de trente ans d’expérience en direction d’entreprises incluant entre autres, un poste à la haute direction dans une entreprise canadienne oeuvrant à l’échelle internationale. Il est reconnu pour son sens de l’intervention, son écoute et l’exactitude de ses diagnostics. Son expérience approfondie des affaires combinée à sa puissance de questionnement permet à ses coachés de faire les prises de conscience et les apprentissages nécessaires à l’atteinte de leurs objectifs de développement. Sa passion pour le coaching, son dynamisme et son esprit entrepreneurial sont très appréciés de ses coachés.

1. J’ai pleuré comme une madeleine le jour où…

Le jour où ma fille de 20 ans nous a quittés pour un long séjour en France. Ce fut un départ déchirant pour moi, malgré que pour elle, c’était un moment important pour prendre son envol.

J’ai aussi beaucoup pleuré lorsque j’ai dû mettre à pied un collaborateur pour des raisons économiques. C’était pour moi un échec de ne pas avoir réussi à lui assurer un emploi.

2. Quelle est la chanson qui vous inspire le plus et pourquoi?

C’est une chanson que j’écoute et chante depuis plus de 30 ans. Il s’agit de «You’ve got a friend» par James Taylor. C’est une chanson qui raconte que peu importe où nous sommes sur cette terre, il est toujours possible d’accéder en pensée à un ami qui est important pour nous. Je souhaite également être, lorsque je serai mort, cet ami qui viendra en aide à ceux que j’aurai quittés. 

3.  Le meilleur conseil que je n’aie jamais reçu

Prendre du recul face à un événement qui génère chez moi une émotion forte. Jeune, je réagissais fortement lorsque je n’étais pas d’accord et cette attitude m’a coûté cher en termes d’amitiés perdues.

4. Qu’est-ce que vous avez réussi de mieux dans votre vie?

Prendre de l’assurance dans mes gestes, mes décisions, de la confiance en moi, tout en conservant un niveau d’incertitude suffisant pour m’assurer de prendre les bonnes décisions.

5. Qu’est-ce que vous appréciez le plus chez une personne?

Sa franchise, sa candeur. sa délicatesse, son intelligence pure et émotionnelle.

6. Quel est le livre que vous reliriez? Ou que vous avez relu?

J’aime beaucoup les livres de Paulo Coelho. C’est un auteur inspirant et spirituel, qui amène son lecteur dans d’autres dimensions inspirantes de la vie.

7. Qu’est-ce qui vous a amené vers le coaching?

Ma mère m’a transmis ce goût d’aider, de prendre soin des gens sans que je ne l’aie vraiment réalisé au départ. Ce n’est que plus tard dans ma carrière que j’ai identifié ce fil conducteur qui a toujours été présent dans ma vie professionnelle. Le coaching est donc, pour moi, une façon de satisfaire ce besoin d’aider des gens, d’en arriver à faire une différence dans leur vie.

8. La plus grande extravagance que vous vous permettez de temps à autre?

J’ai toujours aimé les belles voitures et j’en ai eu plusieurs dans ma vie (BMW, Mercedes Benz, Porsche). C’est une extravagance qui m’a coûté cher, mais je ne le regrette pas du tout. J’ai, encore aujourd’hui, un grand plaisir à conduire des voitures de qualité qui ont un haut niveau de performance.

9. Que détestez-vous par-dessus tout?

Au travail, vivre avec des gens qui ne respectent pas leurs engagements face à moi. J’ai toujours eu une énorme difficulté à assumer les responsabilités des gens irresponsables. Cela m’horripile.

10. En quoi se trompe-t-on le plus souvent à votre sujet?

Je suis un homme fier, organisé et sérieux de nature, ce qui provoque souvent chez les gens autour de moi une perception de froideur et d’indisponibilité. Je crois être un homme très sensible aux autres, toujours prêt à aider, à supporter. J’ai besoin de l’amour et de l’amitié des gens autour de moi pour me sentir bien.

Michel Nadeau, PCC ACC