10 questions à un coach
21 février 2013

10 questions à un coachpar Charles K. Bernier, PCC

Ce mois-ci,  nous sommes heureux de vous présenter Charles K. Bernier, PCC, qui œuvre dans la région de Rimouski, où il possède la première firme de coaching à s’être implantée dans l’Est du Québec, Eurêka Coach International.

 En plus d’être un coach professionnel, Charles est formateur, mentor-coach, chroniqueur et conférencier. Il détient aussi une formation de Maître-Praticien en programmation neurolinguistique.

Il apprécie particulièrement travailler avec les individus et les équipes afin d'effectuer des changements organisationnels et des transitions de manière harmonieuse. Il fait surtout du coaching d’affaires individuel, du coaching de performance, du coaching d’équipe et du coaching exécutif.

Charles a bien voulu répondre à nos questions indiscrètes afin que nous puissions mieux le connaître.


1. Comment avez-vous l’intention de mesurer votre vie?

Par la différence positive que je fais dans la vie des êtres que j’ai croisés.  Bref, accomplir ma mission : changer positivement le monde, une personne à la fois, une équipe à la fois, une organisation à la fois.

2. Quel film vous a le plus marqué dans votre vie?

Quelle belle question…mais pas facile à répondre.  Je regarde et je commente (ma conjointe n’aime pas toujours ça!) le scénario, la réalisation, les jeux des acteurs, le casting, la photographie,…  Beaucoup de films m’ont ému, d’autres m’ont diverti, d’autres m’ont fait réfléchir.  J’ai une préférence pour les films ayant une intrigue complexe et qui sollicite un niveau élevé d’observation des détails, exemple : La faille. Film mettant en vedette Anthony Hopkins et Ryan Gosling.

3. Une réponse pour laquelle vous cherchez toujours la vraie question?

Je suis un être dans un univers infini.  En décembre, le télescope spatial Hubble a découvert sept nouvelles galaxies.  À l’été 2012, les astronomes utilisant le télescope spatial Chandra de la NASA ont annoncé qu’ils ont découvert une galaxie donnant naissance à 740 nouvelles étoiles par année.  Fascinant !  Il y a de quoi rester humble, qu’en pensez-vous ?

4. Qu’est-ce qui vous fait rire dans la vie?

Les commentaires étonnants, les réflexions surprenantes qui sortent de la bouche de mon petit-fils David.  Il s’en passe des choses dans ce petit cerveau de 7 ans.

5. Qu’est-ce qui vous a donné le goût de devenir coach?

D’abord la passion pour le développement du potentiel humain.  Lorsque j’ai fondé un cabinet de Planification financière, j’avais un partenaire corporatif présent dans tout le pays.  L’accompagnement en coaching faisait partie de la culture organisationnelle : les cadres supérieurs et la majorité des membres du Club Excellence dont je faisais partie, étaient coachés.  Ce qu’on nomme DRH s’appelait : «Développement du potentiel humain».  WOW !  Quelle extraordinaire expérience !

6. Quel est le talent que vous aimeriez avoir?

Parler couramment une dizaine de langues afin de comprendre l’univers de ceux qui m’entourent  sur cette planète et lorsque je voyage, partager leur façon de voir le monde, leur culture, leur quotidien.

7. Une phrase qui vous déstabilise?

Sans me déstabiliser, cette phrase me désole : «Je ne suis pas capable».  Une de mes croyances c’est que la majorité des gens utilise une faible partie de leur potentiel.  Je me permets de vous recommander le livre de Nick Vujicic : «La vie au-delà de toute limite».  Son slogan «Pas de bras, pas de jambes, pas de limites».  Inspirant.  Je vous propose le témoignage d’un confrère coach PCC, Jean-Luc Penning.  Lors de la guerre civile au Burundi en 1995, il est pris dans une fusillade, un homme lui tire une balle dans la tête à bout portant.  Il en ressort miraculeusement vivant. Le constat : il a définitivement perdu la vue.  Suivront des réalisations extraordinaires.  Lisez son histoire.  De quoi arrêter de se plaindre.  Inspirant et stimulant.

8. Que détestez-vous par-dessus tout?

Le manque d’authenticité et sa cousine germaine … l’hypocrisie.

9. Votre péché mignon?

Puisqu’un péché n’est jamais mignon, j’aimerais transformer cela en centre d’intérêt marqué et même méconnu de ceux qui me fréquentent : j’aime l’insolite dans le domaine de la science.  J’écoute souvent l’émission «Les années lumières» à la radio de Radio Canada, animée par Yanick Villedieu.  J’aime la chronique «Les carnets insolites du prof. Durand».  J’écoute «Génial» à Radio Québec, jeu questionnaire qui s’amuse avec la science.  Lorsque j’étais jeune, les émissions animées par Fernand Séguin (père de la vulgarisation scientifique au Québec) me fascinaient.  L’ancêtre de l’émission «Découverte».

10. Avez-vous un rituel avant de commencer une séance de coaching? Quel est-il?

Je prends un temps de calme dans un espace propice.  Un temps pour retrouver la paix intérieure parfois bousculée par les exigences professionnelles.  Je fais retenir mes appels.   Pas de courriels.  J’évite les rendez-vous trop rapprochés.  Je relis la préparation de coaching de mon client et favorise une ambiance de détente (ordre, propreté, odeur, matériel en place, eau, fauteuil confortable,…).  Je favorise accueil, présence et considère la personne que j’accueille comme un partenaire dans une relation privilégié.

Charles K. Bernier, PCC PCC