Marcel Gemme
avril 15, 2011

Mentorat-supervision en coaching

Marcel Gemme, MCC

Afficher le profil
  • Partagez cet article
  • A A

Au-delà  des programmes de formation académique, la plupart des professions ont mis au  point un processus de transmission de savoirs, savoirs faire et savoirs être  propres à la culture spécifique de leur profession. Ce perfectionnement unique  existe sous des formes variées, mais souvent apparentées au mentorat-supervision.  Il en est de même en coaching. Et j’ai l’immense plaisir d’y consacrer une  partie substantielle de mon énergie.

L’objectif du mentorat en coaching consiste à identifier  les forces du coach et aussi à développer son degré de maîtrise de certaines  des onze compétences essentielles en coaching telles que définies par l’ICF. Le  mentorat vise aussi à offrir une occasion de parfaire ses compétences en  coaching sur d’autres aspects de son choix (exemples : préciser son  créneau, raffiner sa mise en marché, développer des connaissances et habiletés  spécifiques dans un créneau particulier de coaching, etc.).

Un coach-mentor  compétent pourrait :

  • Vous faciliter l’accès aux  meilleurs éléments de la culture du coaching.
  • Évaluer vos compétences et vous  accompagner dans leur développement.
  • Vous offrir des feedbacks  percutants sur votre façon de coacher.
  • Vous fournir l’occasion  d’identifier vos forces et de les exploiter davantage.
  • Favoriser l’intégration de  connaissances et habiletés déjà acquises.
  • Vous guider et  vous préparer efficacement dans votre démarche d'accréditation par l'ICF.
  • Favoriser chez vous des prises  de conscience stimulantes.
  • Vous donner l’occasion de  franchir des portes jusqu’ici fermées.
  • Vous accompagner et vous  stimuler vers le développement optimum de votre potentiel.
  • Vous allumer sur la nature de  vos croyances et de leur impact.
  • Vous accompagner dans  l’élimination d’obstacles à la confiance en soi.
  • Vous enseigner l’art de danser  avec le moment présent.
  • Vous proposer un modèle  personnalisé de coaching.
  • Vous partager sa passion du  coaching.
  • Etc.

Les options   Il existedeux  options possibles de mentorat-supervision:

  • On peut choisir de vivre un  mentorat individuel, lequel se réalise habituellement sur une période de 3 à  6  mois. L’avantage se situe ici dans une  approche individualisée (sur mesure) et une plus grande souplesse  d’organisation.
  • On peut aussi choisir la  formule mentorat de groupe. Dans ce cas, 50% des séances se font sous forme de  travail d’équipe de type co-développement et les autres séances se font en  individuel. L’avantage réside ici dans la synergie du groupe et dans une  réduction des tarifs.

Les modalités    L’objectif est que les supervisés bénéficient au maximum  de leur expérience de mentorat. Différentes modalités peuvent être utilisées et  les préférences des supervisés doivent être prises en compte. Voici quelques  exemples de  moyens qui donnent des  résultats intéressants :

  • Le supervisé fait l’enregistrement audio (pré-autorisation nécessaire…)  d’une ou plusieurs séances avec ses propres clients. Après audition, son  mentor-coach lui donne un feed-back détaillé.
  • Le supervisé coache le mentor-coach sur une problématique de son choix et  ce dernier lui donne ensuite du feed-back sur sa prestation de coaching.  Nota : En plus, cette activité vous prépare à votre examen oral éventuel  en vue d’une accréditation de l’ICF.
  • Avec un groupe, le mentor-coach assigne les rôles suivants auprès des  supervisés :
    • Coach : Le supervisé coache un collègue à partir d’une problématique  réelle soumise par le coaché ou à partir d’une problématique soumise par le  mentor-coach.
    • Coaché : Le supervisé est coaché par un collègue supervisé, selon  l’option retenue par le mentor-coach.
    • Donneur de feed-back : Un ou des supervisés sont désignés pour donner  le feed-back au collègue coach et le mentor-coach complète le feed-back.
  • Il existe évidemment plusieurs autres modalités d’action efficaces. Notre  intention n’est pas d’en faire ici une énumération exhaustive.

En conclusion   Pour  un mentor-coach, quel beau défi, quelle source d’apprentissages et de  satisfactions que de voir un collègue identifier ses forces, vaincre ses peurs,  être stimulé par ses apprentissages, découvrir son style de coaching et  acquérir ses propres certitudes.

Pour un coach, s’offrir un moyen de cette  qualité pour maintenir et développer sa compétence professionnelle est un signe  d’engagement profond à assurer à ses clients des services de qualité visant  l’excellence. C’est aussi une façon de se concocter un éventuel haut niveau de satisfaction  professionnelle.

« Le plus grand bien que  vous pouvez offrir à l'autre n'est pas de lui partager votre richesse, mais  bien de lui révéler la sienne. » Benjamin Disraeli      

Autres articles intéressants

To be or not to be ... MCC

décembre 15, 2011

[...]

La question puissante outil majeur d'ouverture de conscience

décembre 15, 2010

La maîtrise de la technique des questions est une habileté observable chez tout coach compétent. [...]

Le coaching exécutif, une perspective globale

mars 15, 2010

Mais quelle réalité spécifique recouvre ce vocable? [...]