Claudine Bergeron
janvier 15, 2010

Congrès à Orlando Conversations mondiales : Une grande cuvée

Claudine Bergeron, MCC

Afficher le profil
  • Partagez cet article
  • A A

Des individus inspirants pour des échanges stimulants  afin que notre profession puisse avoir un impact mondial. Tel était le but que  s’était fixé la 14e édition du congrès de l’International Coach Federation.  Verdict? La cuvée 2009 était excellente! Plusieurs ateliers ont retenu mon attention. J’ai particulièrement apprécié  celui de William Arruda, qu’on surnomme le gourou de l’image de marque  personnelle. L’éloquence de son propos est indiscutable. Je comprends plus que  jamais la nécessité d’investir dans notre image de marque personnelle et,  conséquemment, dans celle de notre profession. Investir personnellement, car  nous avons toutes et tous quelque chose d’unique à offrir comme coach. Et pour  la profession, car les coachs offrent une expertise unique qu’aucune autre  profession ne peut revendiquer.

Le concept d’image de marque est connu de la majorité.  On reconnaît pour chaque marque, qu’il s’agisse de Starbucks, Volvo ou Chanel No 5, les  caractéristiques « personnelles » du produit. William Arruda souligne  pertinemment que dans notre domaine, le produit, c’est nous, d’où l’importance  d’une image de marque personnelle.

Établir et développer notre « image » n’est  pas aussi compliqué qu’il puisse paraître. Un principe de base est nécessaire  pour assurer l’efficacité de notre image de marque. L’authenticité. Vous devez  comprendre qui vous êtes, explorer vos attributs, vos forces et choisir ce qui  vous rend unique. Demandez à vos amis et à vos clients si vous vous sentez à  l’aise de le faire, comment ils vous perçoivent, ce qui selon eux vous rend  exceptionnel (le), extraordinaire, remarquable. Pour vous définir, fonctionnez  exactement comme si vous étiez un produit tel une auto ou une marque de café et  trouvez, parmi vos caractéristiques, celles qui sont convaincantes et  pertinentes comme coach.

William Arruda fait réfléchir sur des exemples de  marques en prenant pour exemple Starbucks. C’est du café, on le sait, seulement du café.  Mais pourquoi au juste les gens vont-ils en si grand nombre chez Starbucks? Ces raisons sont celles que vous devez trouver  pour vous et qui font en sorte que les gens achètent VOS services. Le choix des  mots aussi est important. Nous faisons tous bien les choses. L’important est de  trouver ce que nous faisons, ce que nous sommes et qui est exceptionnel,  unique, extraordinaire. Bien que nos études et nos années d’expérience en  coaching soient susceptibles de nous démarquer parmi d’autres coachs, elles ne  constituent pas des attributs de marque.   Plusieurs croient qu’il est néfaste d’afficher une  spécialité. Que celle-ci nous empêcherait de décrocher certains contrats. Dans  les faits, selon William Arruda, des études ont démontré qu’à long terme,  choisir une niche apporte plus de résultats que d'accepter des mandats de tous  genres.

Enfin, William Arruda appuie sur l’importance des 3  C pour l’image de marque : Clarté, Cohérence et Constance. 

Clarté : Votre image de marque et la promesse des valeurs qu’elle porte vous  démarquent de vos concurrents. Elle doit être claire.

Cohérence : Ce n’est pas suffisant d’être clair. Toutes vos actions, toutes vos  communications doivent être cohérentes. Vous devez assumer votre image de  marque. De là, entre autres, l’importance de l’authenticité de votre image.  L’authenticité appuie la cohérence. 

Constance : Ce n’est pas suffisant d’être clair et cohérent. Il est important  d’être constant. Pour soutenir votre image de marque, vous devez être  constamment là où votre clientèle cible se trouve. Soyez connecté à eux par  tous les moyens à votre disposition.
  Une image de marque ne saurait être forte que si elle  réussit le test des 3 C. Est-ce que votre image de marque subit le test avec  succès?

Si vous désirez plus d’information sur le sujet, vous  pouvez commander le MP3 de l’atelier sur le site  de l’ICF.

Autres articles intéressants

Congrès à Orlando Conversations mondiales : Une grande cuvée

janvier 15, 2010

La cuvée 2009 était excellente! [...]