Coaching et aménagement
20 juin 2019

Coaching et aménagementpar Marie-Eve Milot

En aménagement, une méthode de travail perce le marché. Le processus de conception intégrée (PCI) est une démarche de coaching d'équipe qui rassemble tous les acteurs d'un projet pour les faire participer activement à la conception, afin de réaliser des projets soucieux d’un développement durable.

La Société Québécoise des Infrastructures a développé un plan de déploiement qui vise l'implantation progressive du PCI depuis 2016 afin qu'une utilisation complète soit faite dans tous les projets majeurs en 2021.

Dans cet article, je vous donnerai un exemple de projet auquel j’ai contribué afin de vous permettre de comprendre l’impact que peut avoir le coaching en aménagement.

Comme cette méthode de travail est en plein essor, il y aura une forte demande de coachs pour guider les équipes de projet en aménagement. Serez-vous de ceux-ci?

ENJEUX RENCONTRÉS PAR L’ORGANISATION

Le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec a contacté le bureau d’architectes pour lequel je travaillais pour la planification du projet d’un nouveau CHSLD à Drummondville. L’objectif du mandat était de proposer une nouvelle approche pour concevoir un CHSLD totalement innovant, qui sortirait résolument des sentiers battus. Le CIUSSS MCQ se donnait pour mission de redéfinir les principes d’hébergement et de rendre le projet attrayant pour les investisseurs afin d’expliquer son potentiel aux partenaires.

Le bureau d’architecte a proposé de réaliser le projet en processus de conception intégrée (PCI) afin de réunir les intervenants pertinents à l’élaboration d’un tel projet. Le PCI a inclus deux ateliers de travail, d’une durée de quatre (4) heures chacun.

  • Un premier atelier a établi la vision du projet, cerné les enjeux, évalué les contraintes et opportunités.
  • Le second atelier a permis d'évaluer l’option d’aménagement développée et d'obtenir un consensus sur la solution optimale respectant les objectifs convenus.

Avant la tenue des ateliers, j’avais également prévu un appel avec le client afin de formuler avec lui l’objectif des rencontres.

Lors du premier atelier, c’est par des exercices d’idéation en grand groupe que sont ressortis la vision, les enjeux, les contraintes et opportunités du projet. Comme coach, mon rôle était de veiller à ce que chacun puisse manifester ses idées, dans un climat d’ouverture et de respect, afin qu’ils sentent tous que leur contribution était unique et importante pour le projet.

Durant le deuxième atelier, la préparation a été faite conjointement avec le bureau d’architectes qui présentait en début de séance un scénario optimal d’aménagement. Suivant cela, j’ai demandé aux intervenants de faire ressortir les forces, faiblesses, risques et innovations du scénario. Comme coach, mon rôle a été de m’assurer que les commentaires soient constructifs et bien reçus et que chacun se sente à l’aise de partager son opinion sur ce qui avait été présenté.

La présence d’un usager paraplégique du CHSLD comme intervenant du projet a représenté un défi important au cours du coaching. Lors des échanges avec le reste de l’équipe, son point de vue divergeait souvent de celui des autres membres, vu son expérience comme usager, plutôt que comme professionnel. Comme coach, je me suis assurée que l’équipe lui offre un espace pour qu’il se sente écouté, sans jugement, tout en allant à son rythme, afin qu’il comprenne que son implication était très importante pour le projet.

LES RÉSULTATS OBTENUS

L’usager a terminé les sessions en me remerciant et a souhaité revivre ce genre d’expérience dans le futur, puisqu’il a senti que sa contribution avait fait une réelle différence. Il s’est exprimé librement et a partagé avec le reste de l’équipe le point de vue des usagers futurs du CHSLD. Certains de ses commentaires contredisaient la direction, mais il s’est exprimé sans se sentir jugé. Cela a permis à l’équipe de réaliser un projet beaucoup plus riche et sensible aux usagers.

En ce qui a trait au projet en soi, la proposition finale a été présentée aux investisseurs et partenaires qui ont été emballés par ces nouvelles idées. À ce jour, le processus suit son cours.

CONCLUSION

En terminant, le milieu de la construction et de l’aménagement est en plein changement. Il apparaît impératif de sortir les gens des silos et de les faire travailler ensemble pour favoriser des projets durables. Nombreuses seront les opportunités de coaching en aménagement dans les années à venir. Notre expertise de coach, notre empathie et notre écoute permettront une valeur ajoutée dans plusieurs projets de construction au Québec.

Serez-vous de ceux qui feront partie du changement?

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet.

Marie-Eve Milot