Ensemble, pour évoluer dans un monde complexe et en mouvance (première partie)
21 juin 2018

Ensemble, pour évoluer dans un monde complexe et en mouvance (première partie)par Christine Boisclair, Martine Beaulieu, Johanne Landry et Hélène Morais

Le congrès ICF Québec 2018 aura pour thème  Le coaching : Horizon 2025 – Ensemble,  évoluer dans un monde complexe et en mouvance.

Qu’y-a-t-il dans ce mot ENSEMBLE? Il y de la force, il y a du mouvement et il y a des liens. Après tout, nous savons que l’union fait la force! Quand Johanne Landry accepté la responsabilité du comité organisateur du Congrès, elle a fait un vœu. Et si on créait un esprit de communauté encore plus fort, une communauté où le sens et l’intérêt communs face à la profession, face au succès de nos coachés et face à la contribution que nous souhaitons avoir dans la société québécoise nous mènent à plus d’entraide, au partage, à de nouvelles associations durables ou éphémères, le temps d’un mandat ou d’une démarche de longue haleine? Cet esprit de corps où on pourrait consulter en toute transparence, où on aurait le goût de « divulguer » nos trucs de métier, car à deux et à trois ce truc pourrait devenir une pratique exceptionnelle. Cette CO-construction telle que nous la proposons à nos clients sera une manière de vivre ensemble.  On ne dit pas que nous ne vivons rien de cela actuellement.

Sommes-nous des compétiteurs? En quoi et comment sommes-nous partenaires? Comment peut-on savoir qu’on peut être ENSEMBLE avec un collègue? Nous sommes plus de 400 coachs certifiés au Québec. Imaginez la force de frappe et l’impact actuel et futur de ces ressources! Si chaque coach intervient auprès de trois entreprises en coaching individuel et d’équipe, c’est donc 1200 entreprises qui peuvent en bénéficier et possiblement cinq à dix fois ce nombre en terme d’individus touchés.  Une somme d’expériences variées et riches!

ENSEMBLE, chacun dans notre coin, nous contribuons au développement et au  rayonnement des êtres humains que nous accompagnons. Imaginez si  ENSEMBLE nous nous permettions  de développer et peaufiner nos compétences de coach encore plus, de rayonner ENSEMBLE pour que chacun en vive plus.

Voici quelques expériences où ENSEMBLE a mené chacun plus loin.

Séminaire « Intelligence somatique et transformation émergente »

Martine Beaulieu et Hélène Morais ont choisi de marier leurs expertises respectives sur le processus de changement en U et sur le coaching somatique. Leur but est d’offrir à des leaders coachs et dirigeants une expérience de découverte de soi et de transformation en appui avec la puissance de l’intelligence collective.

L’appréciation mutuelle qu’elles nourrissaient profondément a permis, il y a à peine deux ans, que ce projet de collaboration prenne forme dans la joie de mieux servir.  Ensemble, elles ont bâti  le Séminaire « Intelligence somatique et Transformation émergente »  et l’ont offert en mai 2017 et en mai 2018. Cet évènement a eu des effets qui dépassent la somme de leur contribution individuelle et qui dépassent aussi leur intention commune consciente ! Les quelques témoignages des participants sont éloquents sur l’impact de leur collaboration.

 « Un atelier puissant nous permettant d’expérimenter l’intelligence collective. La combinaison du U et du coaching somatique nous amène rapidement à la présence et dans le plaisir.»

«  Cet atelier de co-création m’a permis de me développer en tant qu’humain, mais aussi en tant que coach. Allier le U et l’intelligence somatique donne des résultats concrets et puissants. Un bel exemple de «  Seul on va vite, ensemble on va plus loin ».

«  Hélène et Martine construisent ensemble un espace intérieur chez les participants qui résonne simultanément dans le vécu corporel et dans la conscience de se déployer ensemble. »

Cette collaboration et les témoignages reçus illustrent la force et l’impact qui peuvent émerger de la mise en commun de conditions d’écoute, d’intuition, de plaisir, de confiance et d’engagement, et ce, dans un désir partagé de servir le développement humain. Cette expérience permet aux facilitatrices Martine et Hélène de franchir un pas de plus dans l’apprentissage de leur métier et du partenariat. Elle leur procure une profonde gratitude et consolide leur intention de répéter annuellement tout en faisant évoluer l’offre !

Une communauté de pratique et un groupe de co-développement pour une nouvelle coach

Lorsque Christine Boisclair a débuté officiellement sa carrière de coach en novembre dernier, il lui était primordial de retrouver les éléments qu’elle a toujours recherchés dans ses emplois antérieurs, soit le travail d’équipe et le développement professionnel continu. Quelques rencontres fort enrichissantes au congrès d’ICF Québec l’ont amenée à faire partie de deux groupes composés de coachs dynamiques : une communauté de pratique et un groupe de co-développement.

Sa participation active à la communauté de pratique lui permet de s’approprier de nouveaux outils et idées pour mieux servir ses clients. Par le biais d’échanges mensuels riches avec des coachs débutants à très expérimentés, de même que de séances de coaching, elle ouvre ses horizons et affine ses compétences de coach à l’intérieur d’un cadre sécurisant qui répond aux besoins groupe et de chaque individu qui le compose.

Le groupe de co-développement, quant à lui, est composé de coachs ayant complété leur certification dans la dernière année. C’est un fort désir d’entraide et de co-construction qui ont amené les membres de ce groupe à se rencontrer une fois par mois afin de se partager des outils, mais aussi de répondre à diverses questions sous forme de « co-coaching ».

Pour Christine, il va de soi que les coachs ont tout à gagner à s’allier pour grandir ensemble, peu importe où ils en sont dans leur carrière. Partager avec des collègues qui proviennent de diverses écoles de coaching et ayant vécu des expériences personnelles et professionnelles différentes est un véritable cadeau!

Co-auteures: Christine Boisclair ACC, Johanne Landry PCC, Martine Beaulieu MCC et Hélène Morais PCC

Christine Boisclair, Martine Beaulieu, Johanne Landry et Hélène Morais