Geneviève Désautels
février 22, 2018

Quel est le modèle d’affaires de votre entreprise ?

Geneviève Désautels, PCC

Afficher le profil
  • Partagez cet article
  • A A

D’entrée de jeu, il est primordial de faire la distinction entre « votre » modèle d’affaires de qui nous sommes et celui de votre entreprise.

Très souvent, lorsqu’on démarre une entreprise après avoir été salarié pendant un certain temps, c’est en réaction à notre travail comme salarié, qui ne répondait pas nécessairement à nos valeurs, nos motivations, nos aspirations et notre façon de voir le monde du travail, qu'on a choisi de créer notre entreprise. En soit, c’est un moteur très puissant pour passer à l’action. Par contre, est-ce la meilleure façon de mettre sur pied le modèle d’affaires de votre entreprise?

Prenons l'exemple de l’entreprise Univers un monde en soi que j’ai créée en quittant Hydro-Québec en 2010. Bien que j’avais en tête la distinction entre « mon » modèle d’affaires et celui d’une entreprise, force est de constater que, malgré tout, au moment de céder mon entreprise l’an dernier, j’ai réalisé que mon modèle d’affaires d’entreprise n’avait pas été suffisamment mis de l’avant, ni suffisamment exposé et mis en valeur. Certes, j'avais un nom d’entreprise qui était Univers un monde en soi inc. et quelques pigistes qui travaillaient avec moi, mais au fond, ce que les gens percevaient de cette entreprise, c’était uniquement Geneviève Desautels.

Il est donc important, même si vous avez choisi un nom d’entreprise, même si vous avez mis un effort pour soutenir la marque de cette entreprise, de vous assurer que votre modèle d’affaires puisse vous «survivre».

Vous me demanderez peut-être en quoi cela est utile et pertinent d’avoir un modèle d’affaires qui puisse vous survivre si vous n’avez pas l’intention de vendre votre entreprise ou de la céder un jour?

Je vous répondrai par quelques questions pour bien établir votre posture :

Souhaitez-vous être un entrepreneur ou un travailleur autonome ?
Souhaitez-vous être un homme, une femme d’affaires ?

À partir du moment où vous répondez oui à ces questions, j’aurais tendance à vous inviter à considérer fortement d'avoir un modèle d’affaires d’entreprise, qui est, bien sûr, basé sur qui vous êtes, sans être principalement basé sur votre modèle d’affaires personnel.

Dans tous les cas, il est fondamental que vous soyez au clair avec votre modèle d’affaires « personnel ».

Que retrouve-t-on dans un modèle d’affaires personnel?

Inspiré du livre d’Yves Pigneur, nous pouvons déterminer 10 catégories qui nous font travailler sur qui nous sommes comme personne. D’emblée, pour construire un modèle d’affaires d’entreprise, il faut d’abord être clair avec son modèle d’affaires personnel. Il ne faut pas rester à cette étape, il faut passer du modèle d’affaires personnel au modèle d’affaires d’entreprise. Alors voici les 9 questions que suggère Yves Pigneur dans son livre « Business Model of You » pour déterminer votre modèle d’affaires personnel :

  1. Comment voulez-vous aider les autres?
  2. Comment les personnes vont-elles vous connaître? Comment allez-vous dire au monde ce que vous faites?
  3. Comment communiquez-vous avec les personnes que vous aidez?
  4. Qui voulez-vous aider?
  5. Quelle sorte de personne êtes-vous? Qu’est-ce que vous aimez?
  6. Que connaissez-vous? Comment mettez-vous à contribution vos talents? Quelles étaient les choses que vous aimiez le plus à l’école et en dehors de l’école?
  7. Qui vous soutiendra et vous entourera pour travailler?
  8. Qu’êtes-vous prêt à laisser aller en termes de temps et d’énergie pour être en mesure d’aider les autres?
  9. Qu’attendez-vous en retour d’aider les autres?

Trop souvent, les travailleurs autonomes s’arrêteront à cette étape-ci et construiront leur modèle d’affaires principalement sur les réponses aux questions précédentes, alors qu’il faut faire l’effort d’aller un cran plus loin.

Note importante: le modèle d’affaires de votre entreprise évoluera beaucoup plus rapidement que votre modèle d’affaires personnel. Votre modèle d’affaires personnel peut certes évoluer, mais demeurera généralement assez stable dans le temps.

Passons maintenant aux questions auxquelles il faut répondre pour bâtir son modèle d’affaires d’entreprise:

  1. Quelle est votre proposition de valeur?
  2. À quel problème ou besoin voulez-vous répondre?
  3. Quelle est la valeur qui est créée?
  4. Qu’apportez-vous vraiment au client?
  5. Quelles sont les caractéristiques de votre produit ou de votre service?
  6. Quels sont les bénéfices de votre offre?

Les questions précédentes répondent qu’à une seule des  questions d’Yves Pigneur dans « Business Model Generation ».

Il faut par la suite penser aux canaux de distribution, aux relations clients, aux segments de marché, aux ressources-clés, aux activités-clés, aux partenaires-clés et bien sûr au modèle de revenus et modèle de coût.

Je vous invite à consulter ces deux références et à vous faire accompagner par un coach car c'est une approche que je valorise énormément. Par contre, il peut aussi être intéressant d’aller chercher de l’expertise d’un mentor, d’un formateur ou d’un consultant expert. Effectivement, cela peut être d'une grande utilité pour obtenir de la connaissance et du savoir-faire afin d'entamer votre réflexion dans une posture de coach envers vous-même (autocoaching) pour construire votre modèle d’affaires personnel et ensuite votre modèle d’affaires d’entreprise.

De mon côté, je me fais un devoir de réviser aux 6 mois le modèle d’affaires de mes deux entreprises.

Pourquoi ?

Avec la rapidité dans laquelle le monde du travail évolue, nous devons toujours être à l’affût et vigilant pour nous renouveler constamment en absorbant les changements pour les rendre comestibles pour nos clients.

Nous nous imposons donc le rythme de faire évoluer notre modèle d’affaires pour être en avant de la parade et non à la remorque du changement du monde du travail 4.0 qui est déjà entamé.

 


Geneviève Desautels, MBA, CRHA, PCC, est présidente d’Amplio Strategies inc. et d’Univers Interactif inc. Avec son équipe, elle accompagne de façon stratégique et tactique les dirigeants d'entreprises et leurs équipes à faire croître leurs entreprises de façon durable et saine. Elle est l’auteur du best-seller Oser le Monde en Soi : Choisir d’être et agir en leader authentique (2012) et DÉCLIC : 4 étapes simples pour passer de la conscience à l’action (2016), tous les deux publiés chez Béliveau Éditeur. Geneviève collabore à plusieurs publications dont Revue Gestion (HEC-Montréal) et fait partie de l’équipe de blogueurs experts du site Les Affaires depuis 2013.

Leader reconnu au sein de l’écosystème des PME québécoises, Philippe Richard Bertrand est un entrepreneur de carrière qui a créé 12 sociétés en 20 ans. Associé et chef de la croissance d’Amplio Stratégies et d’Univers Interactif, Philippe est curieux en plus d’être doté d’une grande capacité d’analyse. Il met à profit ses talents de vulgarisateur pour aider les PME à développer de nouveaux modèles d’affaires en maximisant l’utilisation des technologies pour les faire croître. Il incarne au quotidien son message qui vise à déconstruire les paradigmes tant dans son champ d’expertise que sur des sujets qui l’interpellent en tant que citoyen du monde. Il est régulièrement invité dans les médias en tant qu’expert. Philippe est également l’auteur du livre Inspiration inc. qui trace le portrait de 10 entrepreneurs québécois qui tentent à leur manière de changer le monde.


Sources :

Business model nouvelle génération, Alexander Osterwalder et Yves Pigneur, 2011

Business Model You : Réinventez votre carrière grâce à une méthode révolutionnaire, Relié – 30 août 2012 de Tim Clark, Alexander Osterwalder et Yves Pigneur.

Autres articles intéressants

Les sept prémisses du leader authentique

septembre 15, 2012

Être un leader authentique et agir en tant que tel est particulièrement ardu par les temps qui courent. [...]

Quel est le modèle d’affaires de votre entreprise ?

février 22, 2018

On a souvent tendance à confondre notre modèle d’affaires et celui de notre entreprise. Quels sont les enjeux liés au fait de ne pas avoir de modèle d’affaires d'entreprise? [...]

L’art de bien se vendre, ça s’apprend

mars 22, 2018

Qui d’entre vous n’a jamais vécu un moment avec une personne qui [...]