Michel Nadeau
octobre 15, 2016

Le mot du président

Michel Nadeau, PCC

Afficher le profil
  • Partagez cet article
  • A A

Chers collègues et amis,

Ce deuxième article sur l’étude mondiale de coaching réalisée par ICF Mondial vise à traiter du profil et des revenus des coachs ainsi que des principaux défis de la profession.

Rappelons que cette étude a été réalisée en 2015 en collaboration avec le cabinet PricewaterhouseCoopers (PWC) auprès de 15 380 personnes à travers 137 pays. Selon cette étude, il y aurait 53 300 coachs à l’échelle mondiale.

D’une façon globale

Les revenus mondiaux  en coaching en 2015 sont estimés à 2,3 M$ en hausse de 20 % par rapport à la dernière étude réalisée en 2011 et c’est en Amérique du Nord que la croissance a été la plus élevée par rapport à 2011, avec une hausse globale de 35,2 %.

Le revenu moyen annuel des coachs est de 51 000 USD et c’est encore en Amérique du Nord où la plus grande hausse a été constatée, soit une moyenne de 61 900 $, une hausse de 20 % par rapport à 2011. Les coachs détenant une certification ICF ont des revenus supérieurs aux autres coachs selon ce sondage.

Les revenus annuels et les taux horaires moyens des coachs selon le nombre d’années d’expérience sont les suivants :


Années d’expérience

Revenu annuel

Taux horaire

Moins de 1 an

13 500 $

120 $

1 à 2 ans

18 600 $

140 $

3 à 4 ans

28 700 $

180 $

5 à 10 ans

49 000 $

230 $

Plus de 10 ans

88 300 $

330 $

La répartition des revenus annuels en coaching auprès des 15 380 personnes qui ont répondu au sondage est la suivante :


Revenu annuel

Pourcentage des coachs

0 à 1 000 $

4 %

1 000 à 10 000 $

23 %

10 000 à 30 000 $

27 %

30 000 à 50 000 $

14 %

50 000 à 75 000 $

11 %

75 000 à 100 000 $

7 %

100 000 à 150 000 $

7 %

150 000 $ et plus

7 %

Le taux horaire moyen se situe à 231 $/heure (229 $ en 2011), mais il varie selon le type de coachés :


Exécutif

340 $

Entrepreneur

240 $

Directeur

230 $

Chef d’équipe

170 $

Individu

120 $

La durée moyenne des mandats en coaching est la suivante :

 

Québec

Amérique du Nord

Mondial

3 mois et moins

20,4 %

21 %

26 %

4 à 6 mois

38,3 %

34 %

36 %

7 à 12 mois

31,2 %

25 %

24 %

Plus de 12 mois

10,1 %

20 %

15 %

La durée moyenne des sessions de coaching se situe comme suit :

 

Québec

Amérique du Nord

Mondial

30 à 60 minutes

7,6 %

29 %

15 %

1 heure

33 %

48 %

41 %

1 à 2 heures

48,9 %

19 %

34 %

2 à 3 heures

9,8 %

4 %

4 %

Le nombre de clients actifs en coaching varie selon le nombre d’années d’expérience comme le démontre le tableau ci-dessous :


Année d’expérience

Nombre de
clients actifs

moins de 1 an

6

de 1 à 2 ans

7

de 3 à 4 ans

9

de 5 à 10 ans

12

plus de 15 ans

15

Moyenne générale

11

À la question « Quels sont les principaux obstacles au développement du coaching ? », les réponses sont :

 

Québec

Amérique du Nord

Mondial

Coach autoproclamé

50 %

42 %

44 %

Confusion dans le marché sur les avantages du coaching

24,5 %

29 %

28,9 %

Saturation du marché

13,2 %

11 %

9,8 %

Autres

12,3 %

18 %

17,3 %

Nous faisons donc partie d’une profession en nette progression, mais qui ne permet toujours pas à ses membres de vivre uniquement du coaching.  En effet les résultats de l’étude démontrent que seulement 22 % des répondants consacrent plus de 50 % de leur temps à exercer la profession de coach. Cet état de fait est intimement lié aux défis suivants : la prolifération des coachs autoproclamés et la méconnaissance de la valeur du coaching comme stratégie efficace pour le développement des personnes.

Nous ne pouvons malheureusement pas agir sur la prolifération des coachs autoproclamés, mais nous pouvons agir sur l’éducation du marché concernant les avantages d’utiliser des coachs certifiés.  À cet égard, chacun de nous a la responsabilité de faire en sorte que chaque coaché reconnaisse la plus-value d’utiliser un coach certifié.

Nous avons la responsabilité chez ICF International et ICF Québec de faire connaître les avantages du coaching certifié au grand public à travers nos campagnes de promotion du coaching. Compte tenu des budgets de commercialisation limités dont nous disposons au Québec, cela représente un défi de taille pour nous au conseil d’administration, mais un défi auquel nous allons continuer de nous attaquer au cours de la prochaine année.

En espérant que ces données statistiques additionnelles vous seront utiles.

Amicalement,

Michel Nadeau, PCC
Président

Autres articles intéressants

Mot du président

mars 15, 2016

ICF Québec reconnu parmi les meilleurs par ICF International. [...]

Le Mot du président

janvier 17, 2017

Le président nous partage sa liste de résolutions pour la nouvelle année. [...]

Le Mot du président

avril 15, 2017

Retour sur la conférence internationale des leaders à Varsovie (GLF 2017 - Global Leaders Forum) [...]